Le 20 novembre 2012 le centre de coordination de sauvetage (RCC, Rescue Coordination Center) de la région Ouest a été inauguré sur le site Mailloux (Cinq-Mars-la-Pile) de la base aérienne 705 de Tours. La cérémonie était placée sous la présidence du général Philippe Lafond, commandant la brigade aérienne du contrôle de l’espace (BACE) du commandement des forces aériennes (CFA), à Dijon.

Inauguration du RCC de Cinq-Mars-la-Pile

À l’occasion de l’inauguration, un hélicoptère Puma de l’escadron d'hélicoptères 1/67 "Pyrénées" de Cazaux et divers plots de la mission SAR (SAR - Search and Rescue –recherche et sauvetage) ont été présentés. La mission CSAR (Combat SAR a également été exposée par une équipe du centre de formation à la survie et au sauvetage (CFSS) à vérifier.

Dans leur discours, le général Lafond et le lieutenant-colonel Frédéric Ugo, commandant le centre de détection et de contrôle de Cinq-Mars-la-Pile, ont comparé les membres du RCC à des « saint-bernards » qui œuvrent dans l’ombre pour « une mission d’excellence ». « Ils sont le parfait modèle de ce que doit être une mission de service public ».

Selon les principes établis à Chicago lors de la création de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), la mission de recherche et sauvetage des aéronefs en détresse est une mission de service public incombant aux États. Pour la France, cette mission emblématique a été dévolue, pour sa partie terrestre en métropole, à l’armée de l’air.

La  complexité  des  opérations  SAR,  dont  le  but  est  le  sauvetage  de  vies  humaines,  ne  tolère aucune improvisation. Ainsi, en métropole, cette charge est confiée aux centres de coordination et de sauvetage. Ces centres sont chargés, d’une part, de diriger et de gérer les opérations de recherche d’aéronefs accidentés ou en détresse, puis, s’il y a lieu, de déclencher et de coordonner les opérations de sauvetage. Le volet prévention n’est pas oublié dans la mission des RCC, par la mise en alerte ou l’emploi de moyens réduisant les délais de réactivité.

L’état-major de l’armée de l’air a pris la décision de resserrer son dispositif. La mission SAR dans la zone de responsabilité de Mont-de-Marsan a été transférée au centre de Cinq-Mars-la-Pile au mois de septembre 2012, qui prend l’appellation : «RCC-Ouest de Cinq-Mars-la-Pile».

Afin d’assurer pleinement ces missions, le RCC-Ouest a reçu de nouvelles infrastructures, équipées de moyens modernes et redondants pour que le personnel  puisse agir de manière permanente et efficace.

Le RCC-Ouest dispose d’une organisation innovante et unique. Elle intègre une section « Activités opérationnelles » chargée principalement de la capitalisation des actions menées et de la préparation de l’avenir. Une section «Instruction et Activité territoriale» a été également créée pour l’instruction des acteurs militaires et civils de la SAR de l’ouest de la métropole. Cette section assure l’entrainement des organismes relevant des préfectures concernées par le sauvetage aéroterrestre. Enfin, une équipe de permanence est à l’œuvre 24h/24, tout au long de l’année sur l’espace couvrant les 48 départements de l’ouest de la France et sur la zone maritime de responsabilité française (Atlantique, Manche et Mer du Nord) au profit de tous les aéronefs civils et militaires de toutes nationalités.

Depuis 2007, les RCC sont devenus les points de contact nationaux uniques pour le traitement des alertes issues de balises de détresses françaises aéronautiques où qu’elles se trouvent sur le globe. En 2010, cette mission, unique en France, a été élargie au profit des balises terrestres ou à usage indéfini.

Cette attribution donne aux RCC français une dimension internationale, leur mission les conduisant à coopérer avec tous les RCC du globe (États-Unis, Canada, Maroc, Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Australie…).

Depuis le 12 novembre 2012, le RCC Ouest de Cinq-Mars-La-Pile a quitté ses installations situées en sous-sol du camp Mailloux pour rejoindre la surface. Cette opération a permis d’augmenter très sensiblement l’espace de travail, avec, notamment, la mise à disposition d’une seconde salle opération permettant d’assurer jusqu’à deux opérations SAR complexes en simultané, et d’une grande salle d’instruction.

En 2011, il y a eu 1249 alertes dans la zone Ouest et 35 opérations ont été menées.

Inauguration du RCC de Cinq-Mars-la-Pile 3
Inauguration du RCC de Cinq-Mars-la-Pile 2